Question-de-temps.net » Questions informatiques » Impression 3D : que faut-il savoir ?

Impression 3D : que faut-il savoir ?

La découverte de l’imprimerie avait révolutionné le monde durant la renaissance en facilitant la diffusion et l’accès au savoir. Désormais, l’imprimerie elle-même connait une nouvelle révolution et passe à ce qu’on appelle l’impression 3D. Il est possible aujourd’hui d’imprimer des objets en 3 dimensions, de différentes manières et dans différentes matières. Retrouvez un aperçu sur l’impression 3D, ses techniques, ses domaines d’application …etc.

Qu’est-ce que l’impression 3D ?

L’impression 3D est une technologie permettant de créer des objets physiques par un processus de superposition de plusieurs couches de la matière utilisée. Ce processus n’est possible que sur la base d’un modèle numérique. De ce fait, l’impression 3D requiert des logiciels adaptés, un matériel spécifique et de la matière pour imprimer un quelconque objet.

Les procédés d’impression 3D sont variés et peuvent être classés en trois grandes catégories :

  • Le dépôt de la matière,
  • La solidification par lumière,
  • L’agglomération par collage.

Impression 3D

Dans ces 3 cas, l’impression se fait suivant le même principe, à savoir la superposition de la matière. La différence réside uniquement dans la matière utilisée ainsi que la manière dont sont traitées et déposées les différentes couches. Pour procéder à l’impression en 3 dimensions, il faut être doté d’une imprimante 3D, de consommables, d’un fichier 3D au format STL ou OBJ, d’un logiciel de slicing pour trancher les différentes couches et enfin d’un ordinateur.

Les méthodes d’impression 3D les plus courantes :

L’impression 3D apparaît de plus en plus comme une solution possible à la fabrication de différentes pièces d’industrie. Les méthodes utilisées sont de jour en jour améliorées et développées afin de couvrir un large champ d’applications.

Parmi les méthodes d’impression 3D les plus courantes on retrouve en premier lieu l’impression par dépôt de matière fondue, communément connue par l’acronyme FFF (Fused Filament Fabrication). Cette méthode repose sur l’extrusion d’un filament en plastique chauffé. On retrouve également la stéréolithographie où l’utilisation du laser permet de durcir une résine couche par couche jusqu’à obtention du produit fini.

Un autre procédé d’impression 3D est le frittage laser sélectif (FLS). Cette méthode est largement utilisée en production industrielle. Elle repose sur l’utilisation de lasers qui font fondre des poudres spécifiques, et ce, couche par couche.

Aujourd’hui, l’impression 3D est utilisée dans de nombreux domaines tels que la médecine, l’industrie de pointe, la déco et bien plus encore. En effet, ce procédé d’impression promet de révolutionner notre monde. Des chercheurs de la NASA travaillent sur le développement d’imprimantes capables de travailler en apesanteur, afin de réaliser des pièces de rechange pour les navettes spatiales. Ce serait probablement une bonne occasion afin d’aller à la découverte des nombreuses parties de notre univers qui nous sont encore inaccessibles !

D'autres questions ?

Separator image